Magazine

ANIMAUX

Des traitements plus naturels pour les NAC

med-b020f5473ebfd732d5288a784c7bee286d44b06a.jpeg
©iStock / City Presse

Ostéopathie, acupuncture ou encore homéopathie, les médecines alternatives bénéficient désormais à tous nos animaux de compagnie. On fait le point sur ce phénomène.

med-38fdc695dbaf821ff7cdac115078294db7b8ebb2.jpeg
©iStock / City Presse

Longtemps critiquées, les techniques de soin ancestrales font un retour en fanfare depuis plusieurs années. Et le choix de ces méthodes naturelles par rapport à la médication chimique ne concerne pas que les bipèdes mais aussi leurs compagnons à poils, à plumes et autres écailles.

med-07aad84f277637037250a0c5f95a313a7ce00930.jpeg
©iStock / City Presse

Gare à l'automédication

À court de solutions efficaces pour soigner une maladie chronique ou en recherche de traitements ayant moins d'effets secondaires, de plus en plus de maîtres se tournent vers les médecines dites « alternatives » pour bichonner leurs nouveaux animaux de compagnie, ou NAC. À l'ère d'internet, il est d'ailleurs facile de trouver une ribambelle de conseils en la matière. Sauf que les recettes de grand-mère ne sont pas efficaces avec toutes les espèces et peuvent même être carrément dangereuses si elles sont mal utilisées !
En médecine humaine comme animal, il est donc avant tout recommandé d'aller consulter un professionnel de santé et d'éviter l'automédication aventureuse. Et ça tombe bien puisque de nombreux vétérinaires mettent aujourd'hui en avant la pratique de diverses disciplines alternatives plutôt que de soigner n'importe quel bobo à coups de médicaments.

Le pouvoir des plantes

À l'instar de leurs maîtres, les chiens, les chats mais aussi les NAC peuvent tout d'abord être soignés par des plantes grâce à la phytothérapie qui permet de soutenir le système immunitaire et de compléter des traitements médicaux. Le régime alimentaire naturel du lapin est d'ailleurs composé de végétaux aux propriétés bien connues : le pissenlit et le céleri branche comme diurétiques, la bourrache et la canneberge en prévention de problèmes urinaires ou encore le chardon Marie pour protéger les reins et le foie. De même, en cas d'inflammation des globes oculaires, les médicaments peuvent être complétés par des infusions de camomille pour apaiser les yeux de l'animal.
Utilisées en inhalations ou en nébulisations, les huiles essentielles peuvent également être bénéfiques à vos compagnons, en particulier dans le cadre de problèmes respiratoires. De même, des préparations vendues sous forme de spray à utiliser sur les plaies ont des vertus cicatrisantes et antibactériennes pour les furets, tandis que des diffuseurs permettent d'atténuer les réactions au stress de l'ensemble des mammifères et des oiseaux.
Enfin, l'homéopathie est de plus en plus utilisée par les amoureux des animaux qui apprécient son efficacité et son faible coût. Tout comme les chevaux de course, les canaris peuvent par exemple recevoir un peu de poudre calcique mélangée à leur pâtée afin de favoriser la croissance des jeunes, alors que des gélules à base de vitamines naturelles compensent la carence du cobaye en vitamine C.

Soigner par la manipulation

Auparavant réservées aux humains, différentes pratiques passant par la manipulation physique se développent aujourd'hui au bénéfice de nos compagnons. En 2014, les médias s'étaient ainsi fait l'écho d'un centre vétérinaire pour rapaces, situé à Madrid, utilisant l'acupuncture pour stimuler les mécanismes de guérison des hiboux et des chouettes blessés ! Mais des cliniques françaises vantent aussi les bénéfices de ces aiguilles placées à des points bien précis dans le traitement des allergies, des affections ORL ou encore des maladies du foie ou de la peau.
Plus courante, l'ostéopathie est une spécialisation de la médecine vétérinaire visant à rétablir un équilibre dans l'organisme de l'animal. Elle peut être employée sur les rongeurs, les furets, les oiseaux et même les sauriens. Chez le chinchilla, cette technique permet notamment de soulager les problèmes d'arthrose et de traiter les troubles digestifs. À l'inverse, c'est surtout les soucis d'ordre respiratoires et ostéo-articulaires qui seront soignés chez le rat, le cochon d'Inde ou le lapin.

Une prise en charge limitée

Si les assurances santé sont encore peu nombreuses à prendre en compte les médecines naturelles destinées aux animaux, l'idée fait son chemin. En tête de liste, l'ostéopathie vétérinaire est aujourd'hui intégrée dans certains contrats au même titre que les frais d'hospitalisation et autres analyses. De même, les médicaments homéopathiques peuvent aussi être pris en charge à condition qu'ils aient été prescrits par un vétérinaire à titre curatif. Certaines assurances pour animaux comme Bulle bleue vont carrément jusqu'à inclure la physiothérapie et la kinésithérapie.

Julie Polizzi
Article vu 80 fois

Derniers articles

  • Animaux, Mercredi 21 Février 2018

    Repas du chiot : donnez le bon rythme

    med-c49e72c169c2acc55334f8624e1f8fc5b31b04d9.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Tout juste détaché de la mamelle maternelle, le jeune chiot que vous venez d'adopter va devoir apprendre à s'alimenter comme un grand. Pour l'y aider, c'est à vous de donner le bon rythme, car un jeune canidé ne doit en aucun cas être nourri...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 20 Février 2018

    Perte d'un animal : un deuil à ne pas ignorer

    med-4c310de8e68ef34341e5bba0eb7c5d36459b4b47.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Parce qu'ils sont des membres de la famille à part entière, une présence au quotidien et un vrai remède contre la solitude, la mort de nos animaux de compagnie est souvent vécue comme un événement insurmontable. Si ce deuil peut paraître dérisoire...

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 19 Février 2018

    L'éducation positive sans friandise, c'est possible

    med-1f884295932bca19f43b173dfa33048765f0b73f.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Pour apprendre les bonnes manières à votre toutou en douceur, pas besoin de le goinfrer avec un tas de friandises. Il existe en effet d'autres méthodes d'éducation positive que la nourriture…

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 14 Février 2018

    Japanese bobtail, le chat du bonheur

    med-704dfeccac30ad95d5e8a69bd4b86ddb3e9c814d.jpeg
    ©Shutterstock / City Presse
    Très populaire au Japon, le japanese bobtail y a même la réputation de porter bonheur. C'est d'ailleurs sa jolie frimousse ronde et son pelage blanc maculé de taches écaille de tortue qui ont inspiré le personnage du Maneki-Neko, le célèbre...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 13 Février 2018

    L'avocat, un vrai poison pour les chiens

    med-4a817f565b1bd02d3cd271057afbf549290e1286.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Si certains chiens adorent goûter le contenu de l'assiette de leur maître, tout n'est pas bon pour leur santé !

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 12 Février 2018

    Équitation éthologique : révolution au manège

    med-16a7b41b31f6f551bf52c35cf3db896f9b3727fe.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Au-delà des connaissances techniques, bon nombre de centres hippiques misent sur la compréhension du cheval pour faire corps avec lui.

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 7 Février 2018

    De l'aloé pour les soigner

    med-436dec9a168b3198f8ea2048e695fd5b3b1e2d06.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Cicatrisant, apaisant et anti-inflammatoire, l'aloé véra a depuis longtemps trouvé sa place dans nos boîtes à pharmacie ! Mais l'on sait moins en revanche que cette plante aux mille vertus est aussi l'amie de nos bêtes. Elle peut en effet s'utiliser...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 6 Février 2018

    Éducation du chiot : les cinq erreurs à éviter

    med-402d5058bdb3b0ab8bd851670660cd8cf723e4ae.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Lorsqu'une adorable boule de poils de quelques mois prend ses quartiers dans une famille, c'est souvent un grand bonheur pour tous. Véritable concentré d'énergie et d'amour, le jeune chien a toutefois besoin d'acquérir certains repères avant...

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 5 Février 2018

    Conseils pour une cohabitation sans frictions

    med-449d5ddf3afb48bb8d2ddc856b7049bf1ecac224.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Vous souhaitez adopter un deuxième chat pour tenir compagnie à votre matou ? Pour éviter que son arrivée ne tourne à la castagne, vous devez respecter certaines étapes d'adaptation.

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 31 Janvier 2018

    Un visiteur au grand cœur

    med-be67c1fa74d787d5cb2c1c3fef1b6d617ce1c31e.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Pour sortir les personnes âgées, handicapées ou malades de l'isolement, l'association Un cœur et quatre pattes propose des rencontres d'un autre genre...

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser