Magazine

ARGENT & DROIT

Diamants d'investissement, gare à l'aveuglement

med-d2a545082085c8aa0e6fc8e813d9cb7a4f4b93d2.jpeg
©iStock / City Presse

Face à des épargnes traditionnelles décevantes, les placements en pierres précieuses qui vantent des rendements très élevés ont la cote auprès des investisseurs. Entre arnaques et promesses exagérées, il faut toutefois être prudent. On fait le point sur ce marché hasardeux.

med-b5924904fa248522da0859f342b5b9bd8be5a932.jpeg
©iStock / City Presse

« Les diamants sont les meilleurs amis des femmes » fredonnait l'envoûtante Marilyn Monroe. Mais elles sont loin d'être les seules à convoiter ces précieux cailloux. Séduits par des publicités alléchantes, de nombreux épargnants en mal de rentabilité se lancent dans le diamant d'investissement. Au risque, parfois, d'avoir de mauvaises surprises… On vous aide à ne pas tomber dans le panneau.

med-dbba813b84a7a996db56461703c24613bb4d92a1.jpeg
©iStock / City Presse

Une valeur refuge

Malgré une grave crise dans les années quatre-vingt – due à un marché non professionnel centré sur les diamants de un carat –, il est vrai que ces pierres précieuses jouissent d'une valeur assez stable sur le long terme. Ce caillou étincelant prend 2 à 3 % par an depuis un siècle. À ce titre, il peut donc constituer un placement intéressant pour faire fructifier une petite partie de son épargne à l'abri des aléas des marchés financiers traditionnels. Surtout qu'un diamant reste un actif tangible mobilisable à tout moment et une monnaie d'échange internationale puisque vous pouvez le vendre n'importe où dans le monde. D'autant plus qu'il se transporte plus facilement que des lingots d'or !
Côté fiscalité, ces pierres ni montées ni serties sont assimilées à des bijoux. Dès lors, une taxe de 6,5 % (dont 0,5 % au titre de la CRDS) s'applique sur chaque vente de plus de 5 000 €. En-dessous, vous en êtes exonéré. Vous pouvez sinon opter pour une taxe de 34,5 % au titre de la plus-value réalisée, sachant que vous bénéficiez d'un abattement de 5 % par an au-delà de la deuxième année de possession. Il faudra attendre vingt-deux ans avant la revente pour profiter d'une exonération totale. Dans tous les cas, vous n'échapperez cependant pas aux 20 % de TVA, sauf à choisir des diamants stockés en zone franche, telles que la Suisse par exemple, comme le proposent certaines sociétés.

Des risques réels

Il n'empêche, tous les diamants ne se valent pas. Il est ici recommandé de choisir des cailloux certifiés dont le poids est compris entre 0,5 et 2 carats, de couleur incolore ou quasi incolore et d'une grande pureté. Mais ce n'est pas une raison pour se laisser aveugler par leur éclat ! Comme tout placement atypique, il faut en effet le limiter à 5 % de votre patrimoine, histoire de ne pas vous retrouver dans le rouge en cas de pépin.
Méfiez-vous, d'autre part, des publicités promettant une « rentabilité immédiate de 6 à 8 % par an » et un « placement sûr et sans risques ». C'est faux ! Comme le rappelle l'Autorité des marchés financiers (AMF), le gendarme du secteur, les diamants représentent « un placement à haut risque ». De même, la plus-value moyenne escomptable s'établit plutôt autour de 2 %, ce qui est bien suffisant pour un placement stable à long terme.
En début d'année, l'AMF a d'ailleurs reçu de nombreuses demandes d'informations de particuliers démarchés par des sociétés plus ou moins sérieuses. Pour éviter de se faire escroquer, il est alors essentiel de ne rien signer immédiatement et de prendre le temps de mener sa petite enquête. Vérification du numéro Siret, de l'inscription obligatoire sur le fichier officiel Regafi (à consulter sur www.regafi.fr) et recherche d'avis sur internet, sont de rigueur. Il est en outre indispensable d'éplucher minutieusement toute la documentation fournie et de s'assurer d'avoir compris le fonctionnement proposé.
Le conseil : renseignez-vous sur la plateforme officielle Abe-infoservice.fr ou contactez le service Épargne Info Service de l'AMF au 01 53 45 62 00.

Une nouvelle arme

La loi Sapin 2 du 9 décembre 2016 a renforcé les pouvoirs de l'AMF pour protéger les consommateurs :
- un examen préalable : les intermédiaires en biens divers tels que les sociétés proposant des investissements dans des diamants, du vin, des œuvres d'art ou encore des terres rares, doivent désormais adresser à l'AMF le document d'information dédié au public et présentant leur opération.
- un avis qui compte : l'Autorité formule ses observations sous deux mois et les impose à l'entreprise qui ne peut entreprendre du démarchage qu'à condition d'avoir respecté ces prescriptions.
- un contrôle a posteriori : l'AMF peut suspendre l'autorisation de démarchage si elle s'aperçoit que l'opération ne correspond plus à la documentation validée.

Julie Polizzi
Article vu 87 fois

Derniers articles

  • Argent & droit, Mardi 19 Septembre 2017

    Les Français abonnés au découvert bancaire

    med-ea5a5f24f0c07302dfbea7525a521ccffed71bef.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Parce que les fins de mois sont loin d'être toujours évidentes, la plupart des usagers souhaitent disposer d'une autorisation de découvert bancaire. Un filet de sécurité qui, lorsqu'il n'est pas gratuit, coûte en moyenne 7 € par an, d'après...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 12 Septembre 2017

    Les tarifs de garde d'enfant en hausse

    med-dfd4af2582ed2646c0151713336ed763ecfcb998.jpeg
    ©iStock / Citypresse
    Casse-tête perpétuel pour toutes les familles, la chasse à la nounou qui prendra soin de vos bouts de chou à un tarif acceptable est lancée ! Pour vous aiguiller dans votre quête, le site spécialisé Yoopies.fr a récemment publié son rapport...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 5 Septembre 2017

    La CAF meilleure en ligne qu'au téléphone

    med-87530c4614b0daaa2f224a807fc07bb441e0e7ba.jpeg
    ©iStock / Citypresse
    C'est avec fierté que la Caisse nationale des allocations familiales a récemment fait état d'une note de satisfaction globale de 7,3/10 sur sa relation de service, lors de son enquête annuelle auprès des bénéficiaires.Si le site internet Caf.fr...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mercredi 30 Août 2017

    Co-navigation, le partage de bateau a le vent en poupe

    med-b72c7398772330be4c2668dad552da74d56b8ff8.jpeg
    ©iStock / Citypresse
    Après le partage de maison et de voiture entre particuliers, voici celui des voiliers ! Un moyen simple et efficace pour s'offrir des virées en mer à moindre coût.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 29 Août 2017

    Des aides pour alléger la facture des seniors en maison de retraite

    med-749b45b98f33663a4d85a14fa51c6a04e4f5d45a.jpeg
    ©iStock / Citypresse
    La prise d'âge force bon nombre de retraités à intégrer un établissement d'accueil spécialisé. Sauf que, face à un coût moyen de plus de 1 700 € par mois, tout le monde ne peut pas s'offrir ce luxe ! On vous dit comment réduire la note.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mercredi 23 Août 2017

    Manger à petit prix grâce aux applis anti-gaspillage

    med-2fd189cbd23c0ca31b42d9cc4d98ee22ccf6145c.jpeg
    ©Too Good To Go/ Riederer
    Face à la nécessité de réduire nos déchets et l'envie de faire des économies, de nouvelles applications mobiles vous proposent de profiter des invendus alimentaires. Focus.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 22 Août 2017

    Une garantie pour faire face à tous vos futurs litiges

    med-4830f2b657942853bfc43b0061cd703623701861.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Dans une société qui ne cesse de se judiciariser, savoir faire valoir ses droits et disposer des conseils nécessaires pour les défendre est plus que jamais nécessaire. L'assurance de protection juridique est justement là pour vous y aider. Tour...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 22 Août 2017

    Authentifier un justificatif de revenus

    med-a218b150f57c4f16b0c6053a741561d445b050cd.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Que ce soit pour prétendre à certaines aides publiques ou constituer un dossier de crédit immobilier ou encore de location, les justificatifs de revenus sont incontournables. Outre les fiches de paie, l'avis d'imposition est alors bien souvent...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Jeudi 10 Août 2017

    Le shopping pour le plaisir

    med-5feb1637f9672f36e93bbdbba8664d8fa95bc256.jpeg
    ©Neinver / OpinionWay
    Entre faire des emplettes par nécessité et y voir un moment de loisirs, les Français ont tranché ! Pour deux tiers des consommateurs, le shopping rime en effet avec plaisir, selon une récente enquête OpinionWay menée pour le compte de Neinver,...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mercredi 9 Août 2017

    Les consommateurs en mal d'informations

    med-b5d358607a3aaeee17a76b4c57c3bb5d3e22abe1.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Quel secteur cumule le plus de litiges ? De quoi se plaignent le plus les clients ? Dans quelles zones y a-t-il le plus de problèmes ? La Direction générale de la concurrence fait le point.

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser