Magazine

CUISINE & VINS

L'ortie, un vrai trésor de la nature en cuisine

med-a19e8954d664055752c154a266e7bc4d2e0bce1d.jpeg
©iStock / City Presse

Quelle plante intéressante et trop souvent boudée que l'ortie ! Victime de sa mauvaise réputation, elle mériterait pourtant d'être bien mieux connue. Pur trésor de nos jardins, elle constitue un délicieux légume feuille aussi riche en saveur qu'en vertus. Petite réhabilitation en quelques leçons…

med-68b66e8084990967a807174f01a0054359a5268c.jpeg
©iStock / City Presse

Cauchemar de nos balades en forêt et de nos pique-niques champêtres, l'ortie est sans conteste la plus mal aimée des « mauvaises » herbes. À cause de cette réputation de « méchante » qui lui colle à la feuille, on oublie trop souvent qu'elle est aussi un aliment excellent qui ne pique plus du tout une fois cuisiné. Mieux, grâce à sa teneur en chlorophylle, en oligoéléments et en vitamines, elle pourrait bien devenir la star de nos bacs à verdure. Comment la cueillir et la préparer ? Quels bienfaits a-t-elle à nous apporter ? Vous allez tout savoir…

med-e4942805601030966564c8e007cc894dae6d2405.jpeg
©iStock / City Presse

Les vertus

En Irlande, on avance que « trois bons repas d'orties écartent toutes les maladies ». Considérée comme un tonique général de l'organisme, ce végétal de nos jardins et sous-bois cache des vertus santé insoupçonnées, à commencer par son exceptionnelle richesse minérale et vitaminique. Bourrée d'acides aminés, de vitamine C, de provitamine A, de potassium, de calcium, de fer, de bore et de flavonoïdes, cette herbe bienfaitrice est idéale pour reminéraliser les organismes fatigués et lutter contre l'anémie. Détoxifiante, l'ortie stimule également le fonctionnement des reins, notamment en cas d'infection urinaire. Enfin, des études cliniques ont démontré que cette plante permettrait de réduire de 75 % la prise de médicaments anti-inflammatoires, grâce à son action sur les toxines et les acides du corps.

La cueillette

Récoltée de mars à novembre, l'ortie se récolte de préférence l'après-midi ou en soirée car c'est le matin que ses feuilles sont le plus urticantes. Il est de toute façon recommandé de s'équiper de gants fins en caoutchouc, de vêtements à manches longues et de ciseaux pour éviter tout contact. Si l'ortie pousse partout, depuis les plates-bandes de votre jardin jusqu'au bord des chemins, cueillez-la de préférence à la campagne ou en forêt, loin de toute pollution et produits toxiques. Prélevez des tiges qui se trouvent au milieu des massifs car celles des bords pourraient avoir été souillées par des déjections d'animaux. Plus tendres et moins amères, seules les jeunes feuilles placées au sommet de la tige se consomment.

Les utilisations

Après cueillette, les pousses d'ortie doivent être consommées rapidement. Lavez délicatement les feuilles dans une eau fraîche et vinaigrée en les manipulant avec une pince en bois ou avec des gants puis égouttez-les. Vous pourrez alors les conserver 3 ou 4 jours au réfrigérateur.
Une fois bien vinaigrées, les feuilles d'orties perdent leur côté urticant et peuvent aussi bien être consommées crues sous forme de smoothie que cuites, à la façon des épinards ou des blettes. En chausson, en beignet, en omelette, en gratin, avec des pâtes ou dans une poêlée de légumes, l'ortie se prête à toutes les envies.

La soupe à l'ortie

C'est sans doute la plus connue des recettes à base d'orties. Et pour cause : ce potage aux mille vertus est tout simplement délicieux. Pour le préparer, vous aurez besoin de 500 g de feuilles d'ortie, 500 g de pommes de terre, 2 oignons, 2 gousses d'ail, d'huile d'olive, de sel, de poivre et d'origan.
Versez l'huile dans une cocotte, faites-y revenir les oignons émincés, les pommes de terre coupées en dés et les gousses d'ail écrasées. Lorsque les ingrédients commencent à colorer, versez 2 litres d'eau et laissez cuire les pommes de terre, puis coupez le feu et ajoutez les feuilles d'ortie. Assaisonnez de sel, de poivre et d'origan, puis servez aussitôt accompagné de croûtons aillés.
L'astuce du chef : pour une touche gourmande, vous pouvez ajouter 100 g de chèvre frais émietté dans les bols.

De bon ou de mauvais poil ?

Si l'ortie ne se laisse pas facilement toucher, c'est bien sûr pour mieux se défendre. Ses feuilles dentelées sont en effet couvertes de poils urticants renfermant un venin proche de celui de certains insectes ou serpents. Riches en acides formique, acétique et gallique ainsi qu'en histamine, en flavonoïdes et en sérotonine, ces défenses contribuent d'ailleurs aux vertus bénéfiques de cette drôle de plante.

Article vu 39 fois

Derniers articles

  • Cuisine & vins, Mercredi 17 Janvier 2018

    Tom kha gai : la soupe thaïe à tomber

    med-ba28aed69cf834573a5be3a8e9e10c49c1db99cc.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Si vous avez, un jour, la chance de déambuler dans les rues de Bangkok, vous découvrirez un patrimoine culinaire extrêmement riche et des spécialités à tomber à la renverse. C'est le cas notamment de la tom kha gai, une soupe traditionnelle...

    Lire l'article

  • Cuisine & vins, Mardi 16 Janvier 2018

    Sans frangipane, ou sans gluten : les galettes à la diète

    med-b3ed9b13ec9276247f1f0b65581925da64988450.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Que l'on soit allergique aux fruits secs ou au gluten, certaines intolérances alimentaires ont tôt fait de vous gâcher l'épiphanie. Pour profiter du plaisir de la galette sans risque de réaction allergique, il est facile de remplacer certains...

    Lire l'article

  • Cuisine & vins, Jeudi 11 Janvier 2018

    Hanoukka, Roch Hachana et autres fiestas

    med-1f74697b232fd838afab17d731e08e5b94bbe0f3.jpeg
    Dans bien des familles juives, les fêtes religieuses constituent la meilleure façon de cuisiner selon la tradition. Au fil des années et des célébrations, Laurence Orah Phitoussi revisite près de 150 recettes traditionnelles, modernisées et...

    Lire l'article

  • Cuisine & vins, Mercredi 10 Janvier 2018

    Empanadas, des petits chaussons qui font le tour du monde

    med-15758378029b55c867d286281602ae51bad0dd6e.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Spécialité espagnole, l'empanada est l'un des fleurons de la gastronomie hispanique, mais aussi d'Amérique latine. Farci de viande, de poisson, d'œufs ou de légumes, ce petit chausson se décline de mille et une façons.

    Lire l'article

  • Cuisine & vins, Mardi 9 Janvier 2018

    8 bonnes résolutions culinaires

    med-65d9adb72a01e1131fffd0d961b6b7824c71c4e3.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Pour bien démarrer cette nouvelle année, on change dès maintenant ses habitudes culinaires et sa façon de cuisiner. Voici quelques bonnes résolutions à prendre dès janvier…

    Lire l'article

  • Cuisine & vins, Jeudi 4 Janvier 2018

    Une AOP pour le noir de Bigorre

    med-da079053e2a91f8e8aed5bf6cdccfd3c76cd1424.jpeg
    ©iStock / City Presse
    C'est officiel ! Le porc noir de Bigorre et le jambon noir de Bigorre bénéficient désormais de l'Appellation d'origine protégée (AOP). Bénéficiant déjà de l'Appellation d'origine contrôlée (AOC) depuis 2015, ces produits sont dorénavant protégés...

    Lire l'article

  • Cuisine & vins, Mercredi 3 Janvier 2018

    La cuisine en croûte a la cote

    med-bf324c0ceab18e5cad8841abe94e999dfc6320ac.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Si tout le monde connaît le traditionnel pâté en croûte, d'autres mets gagnent à être cuisinés de cette façon. Gros plan sur une technique de préparation tout simplement magique…

    Lire l'article

  • Cuisine & vins, Mardi 2 Janvier 2018

    Mon assiette porte-bonheur pour la nouvelle année

    med-995538dc0fdfa6753aa1f763b06fa02a47bcab25.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Après une mauvaise année, vous n'attendiez que le 1er janvier pour faire peau neuve ? Si vous faites partie du clan des festoyeurs superstitieux, voici quelques aliments porte-bonheur à mettre dans votre assiette le soir de la Saint Sylvestre.

    Lire l'article

  • Cuisine & vins, Mercredi 27 Décembre 2017

    Le biscuit rose en vedette

    med-5b68e8ddae6f35d3ec21b6206de936c520d9d1bc.jpeg
    Véritable légende de la pâtisserie française, le biscuit rose de Reims est une spécialité qui a vu le jour en 1690. À l'époque, des boulangers champenois ont l'idée de récupérer la chaleur du four après le défournage du pain pour faire cuire...

    Lire l'article

  • Cuisine & vins, Mardi 26 Décembre 2017

    Les assiettes en guerre contre le diabète

    med-044b157d07a8f07025caced7145258408b3f6af1.jpeg
    Perdre du poids, améliorer sa santé et réguler sa glycémie, tout en mangeant des aliments rassasiants et savoureux, c'est possible. Un tout nouvel ouvrage vous aide à entamer du bon pied votre révolution diététique…

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser