Magazine

SANTÉ

Les cabines de bronzage sous le feu des critiques

med-44a5ef602248775b326dce29a17e36f7b9b32830.jpeg
©iStock / City Presse

Pour protéger les consommateurs et sensibiliser les professionnels aux dangers des UV, un nouveau décret vient renforcer la réglementation en matière de cabines de bronzage.

med-1a09fc145502679472988f0c6a0cc97b07a8d97b.jpeg
©iStock / City Presse

À l'approche de l'été, beaucoup d'entre nous sont tentés par les séances de bronzage en cabine, histoire de ne pas arriver blancs comme un cachet d'aspirine sur les plages. Sauf que, naturellement ou artificiellement, l'exposition répétée aux rayons ultraviolets est particulièrement nocive pour la peau et entraîne de nombreuses pathologies, notamment des cancers. Dans un souci de santé publique, le gouvernement a, il y a quelques mois, durci la législation pour les professionnels qui proposent des prestations de bronzage en cabine. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) est aussi amenée à intensifier ses contrôles.

med-972fb539f72e96e8d6f3fc9e6748d868b33c0de9.jpeg
©iStock / City Presse

Une réglementation renforcée

Le 27 décembre dernier, un décret, publié au Journal officiel, est venu renforcer la réglementation en matière de cabine de bronzage. Depuis cette date, « tout professionnel qui met un appareil de bronzage à la disposition du public ou participe à cette mise à disposition atteste au préalable d'une formation ». En clair, il est question ici de former et de sensibiliser le personnel aux dangers sanitaires des UV. Cet apprentissage permettra d'obtenir une attestation valable cinq ans, après lesquels il faudra justifier d'une nouvelle formation.
Par ailleurs, étant donné que les cabines de bronzage sont soumises à d'autres règles strictes, notamment pour s'assurer de la conformité du matériel, la DGCCRF est aussi amenée à intensifier ses contrôles pour faire respecter la réglementation. La priorité, ici, ce sont surtout les instituts de beauté et les centres de bronzage, bien avant les salons de coiffure et les parfumeries.

Quelles obligations pour les professionnels ?

En pratique donc, le professionnel doit, entre autres, avertir le client des risques sanitaires qu'il encourt lors d'une séance de bronzage et afficher clairement les prix pratiqués. Le matériel utilisé doit également être déclaré à la préfecture et des contrôles techniques doivent être effectués tous les deux ans par un organisme accrédité par le Cofrac (le Comité français d'accréditation). Enfin, désormais, le personnel chargé de surveiller les prestations UV doit donc être formé.

Des efforts à poursuivre

Parmi les contrôles déjà opérés par la DGCCRF, les enquêteurs ont noté des bons et des mauvais points. Si l'information sur les prix ainsi que la mise à disposition de lunettes anti-UV sont bien respectées, en revanche, les avertissements de sécurité dispensés aux clients ne sont pas toujours complets et les contrôles de conformité des cabines pas toujours effectués.

En effet, les notices explicatives et les précautions d'usage sont rarement affichées dans les centres de bronzage et la publicité qui vante les mérites de ces appareils n'est pas suffisamment explicite concernant les risques encourus. De plus, si les opérations promotionnelles de type « la première séance à un euro » sont désormais interdites depuis janvier 2016, beaucoup semblent continuer à braver l'interdit. Professionnels, attention donc, car la DGCCRF ne lésine plus sur les sanctions !

Minimiser les risques

Si, malgré les risques encourus, vous souhaitez continuer à utiliser les cabines de bronzage, soyez vigilant. Portez systématiquement des lunettes anti-UV, ne vous exposez pas avec du maquillage, ne dépassez pas la durée d'exposition prévue et respectez un délai de 48 heures minimum entre deux séances. Enfin, sachez que certains médicaments sont photosensibilisants et qu'il faut donc bannir toute séance de bronzage lors d'un tel traitement.

M.K.
Article vu 51 fois

Derniers articles

  • Santé, Samedi 16 Septembre 2017

    Le vrai ou faux du change

    med-ee802a2aa4a88bfe57444917781e3ce3074993fa.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Les fesses de bébé, il faut en prendre soin ! Alors pas question de faire n'importe quoi au moment de changer sa couche. Voici ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire…

    Lire l'article

  • Santé, Samedi 16 Septembre 2017

    Obligation vaccinale : qu'est-ce qui change en 2018 ?

    med-c59a37d7e4ae85c516a109e72cb7061cc1dd0e39.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Il n'existe sûrement pas sujet plus épineux que celui de la vaccination ! Malgré tout, la ministre de la Santé a récemment annoncé que onze vaccins seraient désormais obligatoires dès le 1er janvier 2018 pour les enfants de moins de 2 ans. Une...

    Lire l'article

  • Santé, Samedi 9 Septembre 2017

    Garmin Index Smart Scale : la balance à ne pas balancer

    med-6ad3c865796a25bf8ca8843ce3f4cbb625a6a136.jpeg
    ©Garmin
    Garmin, fort de l'expérience acquise avec ses bracelets trackers ou ses GPS sportifs, offre un écosystème complet dans le domaine de la santé numérique avec la balance Index Smart Scale.

    Lire l'article

  • Santé, Samedi 9 Septembre 2017

    « Paroles de patients » : témoigner sur la maladie

    med-c953afa36fbe54515778446e43c2324934c7996f.jpeg
    Parce que libérer la parole est une étape essentielle dans la reconstruction après une maladie, « Paroles de patients » récompensera le 12 octobre prochain les écrivains qui ont couché leur souffrance sur le papier.

    Lire l'article

  • Santé, Samedi 9 Septembre 2017

    Végétalisation urbaine, une solution contre la pollution

    med-ce62826b97c22b0e491fff01c079612df0af105b.jpeg
    ©iStock / City Presse
    De plus en plus plébiscité par les Français, le retour de la nature au cœur des villes est non seulement bon pour le moral mais aussi pour la santé.

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 8 Septembre 2017

    Les bienfaits du vinaigre de cidre

    med-7b1514f7ae2defe029fb7651caaec49ec679ccab.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Ce n'est pas pour rien que l'on surnomme le vinaigre de cidre « élixir de jouvence » ! Il est en effet réputé depuis longtemps pour ses nombreuses vertus médicinales exceptionnelles.Le vinaigre de cidre est d'abord très efficace pour faciliter...

    Lire l'article

  • Santé, Vendredi 8 Septembre 2017

    Les Français boudent les 5 fruits et légumes par jour

    med-56d3057bcb977da28069b7fd61183a11af1be7da.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Les recommandations en termes de diététique ont beau se multiplier, le régime alimentaire des Français est loin d'être exemplaire ! Un rapport récent du Crédoc révèle que nous ne mangeons pas assez de fruits et de légumes…

    Lire l'article

  • Santé, Mercredi 6 Septembre 2017

    L'hygiène des oreilles en question

    med-a35d21021e1be09a8a3cab0427b88a617eaa8d01.jpeg
    ©iStock / Citypresse
    On les sait fragiles et précieuses, mais on ne sait pas toujours très bien comment en prendre soin. Voici tout ce qu'il faut savoir sur l'entretien quotidien de nos écoutilles…

    Lire l'article

  • Santé, Mercredi 6 Septembre 2017

    La cuisine du yin et du yang

    med-c8317d691e9f76440ebd12d921fb034d726bae21.jpeg
    ©iStock / Citypresse
    Tout comme l'acupuncture, la pharmacopée ou encore le massage Tui Na, la diététique est l'une des branches de la médecine traditionnelle chinoise. Née il y a plus de 2 000 ans, cette dernière se base sur une vision de la vie et de l'univers...

    Lire l'article

  • Santé, Mardi 5 Septembre 2017

    E171, un additif dangereux

    med-1573daee2e74f48a829c3b3eedf2613032a61069.jpeg
    ©iStock / Citypresse
    Qu'il s'agisse de crème solaire, de dentifrice, de bonbons, de biscuits, de produits chocolatés ou encore de médicaments, vous trouverez fréquemment la mention E171 dans la liste des ingrédients. Derrière cette appellation se cache en réalité...

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser