Magazine

ARGENT & DROIT

Les effets pervers de la réforme du congé parental

med-6f6b9c10664d799b62f3b2b1da85111557953edf.jpeg
©iStock / City Presse

Contraignante et peu avantageuse financièrement, la prestation partagée d'éducation de l'enfant décourage les familles de recourir au congé parental.

med-6e994cfd29932f7f656db8fdac2328f364b4a232.jpeg
©iStock / City Presse

En parallèle de l'allocation de base de la prestation d'accueil du jeune enfant – la Paje, versée pendant les trois premières années d'un nourrisson sous condition de ressources du foyer –, les couples qui optent pour le congé parental peuvent percevoir un coup de pouce supplémentaire de l'État.

Une petite allocation

En l'occurrence, c'est la prestation partagée d'éducation de l'enfant (PreParE) qui s'applique aux bébés nés depuis 2015. Il faut avoir travaillé au moins deux ans (huit trimestres de cotisation vieillesse) pour y prétendre. Son montant atteint 398,09 € mensuels pour une activité totalement interrompue, 253,47 € en cas de temps partiel inférieur à 50 % et 146,21 € lorsque le salarié occupe son poste entre 50 et 80 %. Si vous avez au moins trois enfants à charge et que vous avez cessé de travailler, la PreParE majorée atteint toutefois 640,90 € mensuels.
Cette aide est versée durant six mois pour chaque parent qui prend un congé parental dans la première année qui suit la naissance du premier enfant. À partir du deuxième bambin, la PreParE est perçue pendant deux ans maximum si seul un membre du couple prend un congé parental et peut ensuite être touchée pendant encore un an par l'autre s'il prend le relais. En cas d'allocation majorée pour trois enfants, le versement est limité à huit mois pour chaque parent.

Des bénéficiaires en baisse

Il n'en a cependant pas toujours été ainsi. Le complément de libre choix d'activité (CLCA) appliqué aux enfants nés avant avril 2014 était majoré lorsque les familles ne pouvaient pas prétendre à l'allocation de base de la Paje, atteignant jusqu'à 578 € pour une activité totalement interrompue. Sans compter qu'il était versé pendant trois ans à partir du deuxième enfant, sans obligation de partage du congé parental !
Or, au vu des chiffres publiés récemment par la Caisse nationale des allocations familiales, cette réforme a eu pour effet de décourager les familles. Si le nombre de bénéficiaires était déjà en constante diminution depuis 2007, il a ainsi carrément chuté durant l'année 2015, date du changement de dispositif, avec une baisse de 7,4 % des allocataires en un an, là où le rythme moyen annuel était auparavant de -2,9 %. Dans le détail, les couples ont en outre privilégié un congé parental à temps partiel (38 % des cas, contre 29 % en 2008) plutôt qu'un arrêt total d'activité (54 % contre 62 %).

Julie Polizzi
Article vu 34 fois

Derniers articles

  • Argent & droit, Mardi 20 Février 2018

    Carte grise, la dématérialisation fait des couacs

    med-dc0bce1fe6363ea28a8193ac1dd68ce55cd615c4.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Pour gagner du temps et de l'argent, l'État continue à vider les guichets des administrations pour renvoyer les particuliers réaliser leurs démarches directement sur internet. Depuis le 6 novembre 2017, vous ne pouvez ainsi plus vous adresser...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Jeudi 15 Février 2018

    Retraite, les prélèvements sociaux pèsent sur la pension

    med-ae981b41a11b0e77ae4e571cedf4d182823638aa.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Alors que les salariés viennent de profiter d'une baisse de charges, les seniors sont loin d'être à la fête sous l'ère Macron ! Avec la hausse du taux de la contribution sociale généralisée, les retraités voient en effet leurs revenus diminuer....

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 13 Février 2018

    Le livret de famille plus facile à obtenir

    med-0d6eadfa82fd4a22d65873f30c65051bca0b2e65.jpeg
    ©iStock /City Presse
    Essentiel pour établir les liens de filiation entre les différents membres de la maisonnée, le livret de famille est requis dans plusieurs démarches administratives telles qu'une inscription à l'école, le retrait d'un extrait de naissance ou...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Samedi 10 Février 2018

    Le stationnement change de voie

    med-75ea3063bd81e39f03930ab69661b2f963673ec3.jpeg
    ©iStock
    Depuis le 1er janvier dernier, les règles de stationnement payant, et surtout les amendes qui leur sont relatives, sont confiées aux seules communes. La mesure est désormais bien en place et a modifié la donne en profondeur.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mercredi 7 Février 2018

    L'emprunt à prix d'or après 60 ans

    med-0a140c9b2edd9b334488334270e92c1643da72ef.jpg
    ©Thinkstock
    Pour réaliser un rêve immobilier ou s'acheter une nouvelle voiture à crédit, les seniors doivent s'attendre à payer le prix fort…

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mercredi 7 Février 2018

    Vélo électrique, une aide quasi inexistante

    med-a0986391086a3839ac0ed063832beed0edbb0162.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Alors que le gouvernement annonçait sa suppression depuis des mois, il a finalement décidé de conserver, a minima, la prime allouée pour l'achat d'un vélo électrique.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 6 Février 2018

    Assurance emprunteur : la résiliation annuelle accessible à tous

    med-997470e86e752db832c861cf890b27cd9d6275d4.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Après plusieurs années de libéralisation progressive, le contrat d'assurance lié à une offre de prêt immobilier peut enfin être résilié de façon simple à sa date anniversaire. Une révolution qui devrait permettre aux emprunteurs de faire de...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 6 Février 2018

    L'épargnant davantage protégé

    med-ba14c3511811d8da0db1e26549043e838e1aa6d2.jpeg
    ©iStock / City Presse
    En toute discrétion, la protection des épargnants vient d'être renforcée par la directive européenne dite MIF 2, entrée en vigueur le 3 janvier.Le premier objectif est de permettre aux usagers de connaître réellement le coût de leur placement....

    Lire l'article

  • Argent & droit, Vendredi 2 Février 2018

    Diminuer son activité en fin de carrière, le mode d'emploi

    med-ed3633a7f6181d644331d5a603841f1b8ed67955.jpg
    ©Thinkstock
    Afin d'aménager leur fin de carrière, les actifs peuvent recourir au dispositif de la retraite progressive, récemment étendu. Décryptage.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Vendredi 2 Février 2018

    Assurance dépendance : à quoi sert-elle ?

    med-40fa5916b82379a795a096437cd4d9d7ff25c38a.jpeg
    ©iStock
    En prévision d'une éventuelle perte d'autonomie, de nombreux seniors souscrivent une assurance dépendance. Quel est son intérêt ? Ses inconvénients ? On décrypte cette couverture réservée à vos vieux jours.

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser