Magazine

ARGENT & DROIT

Protection du mobilier, les limites de l'assurance multirisque habitation

med-97e5afb5bb1d7e0cf8af0b410a7c133bb9eda2f4.jpeg
©iStock / City Presse

En cas de sinistre, quelle indemnisation pouvez-vous attendre de votre assureur ? Est-elle suffisante pour remplacer les effets personnels endommagés ou disparus ? On détaille les dessous d'un savant calcul d'expert pas toujours à l'avantage de la victime.

med-5d3dcf14ec8ab8e4b587022dd7b4ff29b789f610.jpeg
©iStock / City Presse

C'est toute une vie qu'on stocke affectueusement dans son nid douillet ! Souvenirs sentimentaux, cadeaux, vêtements, collections diverses et variées mais aussi mobilier et, de nos jours, une ribambelle de matériels électroniques, composent nos intérieurs. Autant d'effets personnels qui peuvent être réduits à néant, ou du moins sérieusement détériorés, en cas de sinistre. Et s'il n'est pas possible de fixer un prix à des photos de famille, vos équipements et appareils électroménagers sont heureusement protégés dans le cadre de l'assurance multirisque habitation. Mais à quel prix ?

med-ecb199baaa2627521109035226273ed532a92b22.jpeg
©iStock / City Presse

Une piètre valeur d'usage

Parce qu'une table utilisée pendant quatre ans n'est plus aussi impeccable qu'au jour de son achat, un taux de vétusté est appliqué sur le prix neuf estimé au moment de l'incident, afin de calculer sa « valeur d'usage ».
Bien que certains contrats intègrent un barème d'usure pour l'ensemble des biens mobiliers, c'est le plus souvent un expert mandaté par l'assureur qui va déterminer spécifiquement le taux de vétusté des différents équipements dégradés. Dans ce cadre, il prendra en compte une multitude de facteurs comme la durée moyenne de vie de l'objet, ses caractéristiques techniques, les éventuels progrès techniques réalisés depuis ou encore son état d'entretien.
En termes d'assurance, un ordinateur ne vaut par exemple plus rien au-delà de cinq ans d'utilisation, tandis qu'une télévision sera, en général, indemnisée à hauteur de 50 % de son prix d'achat. Quant à vos vêtements et chaussures, ils perdent déjà le tiers de leur valeur deux ans seulement après leur acquisition ! Au rayon des biens les moins dépréciés, ce sont la vaisselle et le mobilier de style qui sortent grands gagnants avec 100 % de la valeur indemnisée même après dix ans de possession.

L'attrait de la valeur à neuf

Si la valeur d'usage fait loi dans la majorité des contrats, les assurés peuvent choisir une protection plus favorable, moyennant une cotisation plus élevée. Deux options s'offrent alors à eux.
Certaines conventions proposent une indemnisation de la « valeur à neuf » des meubles endommagés. Dans ce cas, le montant proposé correspondra à l'évaluation du prix d'un bien neuf aux caractéristiques et performances similaires au jour du sinistre, sans prendre en compte, ou seulement en partie, la vétusté. Encore mieux, il est possible de souscrire une garantie de « rééquipement à neuf ». En contrepartie du remplacement des objets abîmés dans les six mois qui suivent leur dégradation ou leur vol, vous bénéficiez alors d'un dédommagement maximum, sans aucun abattement d'usure.
Le conseil : pour obtenir une estimation au plus juste, les factures d'achat et photos du mobilier sont essentielles. Des coffres-forts numériques permettent d'ailleurs de stocker ces informations en ligne.

Gare aux objets précieux

Alors qu'un canapé ou une machine à laver s'abîme avec le temps, c'est tout l'inverse pour les bijoux ou les tableaux de maître dont la valeur ne cesse de s'accroître. Pour éviter de n'avoir que vos yeux pour pleurer en cas de détérioration, vous devez donc les protéger de façon spécifique.
En pratique, vous devez déclarer vos objets précieux – bijoux, pierres précieuses, objets d'art, œuvres d'artistes reconnus, tapis et autres meubles d'art – à votre assureur. Si la valeur totale est inférieure à 20 000 €, il peut suffire d'ajouter une option à votre contrat multirisque habitation pour bénéficier d'une garantie basée sur leur facture d'achat et une expertise. Au-delà, il faudra opter pour un contrat indépendant « en valeur déclarée » ou « agréée » et prendre des mesures de sécurité appropriées.

Quid du mobilier de jardin ?

Les dépendances attenantes au logement, du type vérandas et pergolas, sont en général protégées, sans surcoût, par l'assurance multirisque habitation, à condition toutefois d'avoir été préalablement déclarées à l'assureur.
Pour tout le reste, il faut en revanche opter pour une extension de garantie, souvent appelée « pack jardin ». Une option loin d'être inutile vu tout ce qu'on peut entreposer dans son carré de verdure ! Cette assurance couvre alors votre abri de jardin, serre, piscine, barbecue, outillage, tondeuse, système d'arrosage et autre mobilier d'extérieur.
Bémol : vérifiez bien les sinistres pris en charge ! Car si les incendies et tempêtes sont couverts, certains contrats excluent le vol et le vandalisme ou imposent des conditions de sécurité particulières.

Julie Polizzi
Article vu 12 fois

Derniers articles

  • Argent & droit, Mercredi 29 Mars 2017

    Une action pour défendre ses données personnelles

    med-2afa0928b01369de400901293338e68e7326d592.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Le législateur continue d'étendre le champ d'action de l'action de groupe. Après son introduction en 2014 pour la consommation et en 2016 pour la santé, c'est au tour de la protection des données personnelles de pouvoir faire l'objet d'un recours...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 28 Mars 2017

    Mutuelle, une résiliation à anticiper soigneusement

    med-a955bf5d84b3e366223404bdf8c739cd9c1fe839.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Contrat individuel ou collectif ? Depuis le 1er janvier 2016, votre liberté de choix en matière de couverture santé complémentaire est limitée. On fait le point pour vous éviter de mauvaises surprises.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mercredi 22 Mars 2017

    Un petit coup de pouce pour l'aide juridictionnelle

    med-9b7c49f11a6eb6fa4e105ef90c07946cfbcd7686.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Si l'accès à la justice est un droit fondamental, le coût d'une procédure peut en freiner plus d'un. Le dispositif d'aide juridictionnelle (AJ) permet donc de prendre en charge tout ou partie des frais judiciaires et notamment ceux d'avocat...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 21 Mars 2017

    Protection du mobilier, les limites de l'assurance multirisque habitation

    med-97e5afb5bb1d7e0cf8af0b410a7c133bb9eda2f4.jpeg
    ©iStock / City Presse
    En cas de sinistre, quelle indemnisation pouvez-vous attendre de votre assureur ? Est-elle suffisante pour remplacer les effets personnels endommagés ou disparus ? On détaille les dessous d'un savant calcul d'expert pas toujours à l'avantage...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mercredi 15 Mars 2017

    Placements : les Français très prudents

    med-2087814b5441f247a8d1d6b8a6066a065fc7a051.jpeg
    ©DR
    Faire fructifier son argent oui, mais avec un maximum de précautions ! Voilà, en somme, la position de la plupart des ménages en matière d'investissement, d'après une étude réalisée pour le site Lafinancepourtous.com et l'Autorité des marchés...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 14 Mars 2017

    Assurance emprunteur : la résiliation annuelle en place

    med-5c672a08f2afc3d430aee445f5bab39582ff72c7.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Malgré plusieurs reports et entraves, le droit à la résiliation annuelle de l'assurance emprunteur est désormais une réalité pour les titulaires d'un crédit immobilier.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mercredi 8 Mars 2017

    Mobilité bancaire : le nouveau mode d'emploi

    med-b177af1901ec4b1981c4072781f98084438cbf13.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Fini les procédures fastidieuses pour changer de banque. Depuis le 6 février, la loi Macron facilite le processus. Pour certains comptes en tout cas…

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 7 Mars 2017

    Familles : un catalogue d'aides financières à votre disposition

    med-433bbd97363efa83664fd3a6fea53ed7934f2314.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Plus de 5,8 millions de familles ont bénéficié d'une prestation « enfance et jeunesse » versée par les Caisses des allocations familiales en 2015. De quelles aides parle-t-on ? Qui y a droit ? À quelles conditions ? On vous aide à y voir plus...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 7 Mars 2017

    Une pétition contre le démarchage téléphonique

    med-08291cc78c5022a72e00c5ae8aec5ef4fbbd4c7a.jpeg
    ©DR
    Si l'État a créé en juin 2016 une liste rouge contraignante pour les sociétés de démarchage téléphonique à travers le service Bloctel, les résultats ne sont pas à la hauteur des espérances D'après une enquête UFC-Que-Choisir réalisée cet automne,...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mercredi 1 Mars 2017

    Impôt sur le revenu : l'heure est au calcul

    med-356c0e341ed5e1b223a9b1fdea2e1dd09c025bf2.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Plutôt que de nous réserver la surprise pour l'automne prochain, le ministère des Finances propose aux contribuables d'estimer le montant de leur impôt sur le revenu grâce à un simulateur en ligne.Deux modes de calcul sont disponibles. La version...

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser